«

»

Jan 15

Imprimer ceci Article

L’evolution du marché des Food trucks (2008 – 2013) – Un business tout droit venu des amériques…

En ce début d’année, il me semble judicieux de faire un bilan de la formidable expansion des foodtrucks tant outre-atlantique que sur le vieux continent.

food truck file d'attente2008 fut le démarrage officiel de la nouvelle vague de food trucks aux concepts novateurs et à la cuisine plus élaborée.

Le succès fut immédiat avec une couverture médiatique qui a sans nul doute participé grandement au phénomène et une concomitance avec la plus grande crise économique qui ne s’est révélé fortuite.

Chaque Etat américain a désormais son parc de food trucks bien que certains Etats comme la Californie ou la Floride restent encore aujourd’hui les plus propices à cette activité.

En 2009, la street food mania débarque en Europe. Londres est la première étape de cette conquête européenne.

Engine food truck

Ce que d’aucun considérait à tort comme un effet de mode traverse la manche et s’installe à Paris dès 2009.

Le camion qui fume devint a lui tout seul le représentant et l’emblème d’un nouveau mode de consommation.

L’interminable file d’attente devant le camion bleu et la couverture médiatique de l’événement ont eu raison des dernières hésitations des futurs foodtruckers.

Une dizaine de camions investissent alors la capitale avant de s’étendre en province.

En 2012, la foodtruck mania touche l’Allemagne sous la bannière d’un événement particulièrement impressionnant, « les jeudis de la street food ». Tous les jeudis de la semaine, une cinquantaine de restaurateurs se regroupent sous la verrière d’un immense hall en plein centre de Berlin pour proposer une myriade de cuisines.

foodtruck original

La République Tchèque voit son premier foodtruck arpenter les rues de Prague…

Tandis que la Pologne subit l’invasion d’une douzaine de véhicules nomades entre Varsovie et Wroclaw.food trucks pologne

Depuis 2 ans, la presse qui aime tant défaire ce qu’elle a construit, prédit la fin des foodtrucks.

Cette année, les médias ont préférés parler d’évolution en soulignant l’éclosion des triporteurs… On se rattrape comme on peut !

La réalité économique est en effet toute autre. Oui, il y a bien des foodtrucks qui mettent la clé sous la porte, ici comme aux Etats-Unis.

Comme il y a des milliers de restaurants qui déposent le bilan chaque année. Aucune enquête n’a permis de chiffrer le nombre de fermetures de foodtrucks mais il est probable qu’elle soient équivalentes, voire inférieures a celle des restaurants classiques.

food trucks varsovie

Les foodtrucks sont donc appelés à rester et à faire partie de notre paysage urbain. La crise actuelle qui s’annonce très longue va sans doute renforcer cette tendance. Les foodtrucks sont, en effet, beaucoup moins gourmands en capitaux…

L’évolution est évidemment à la concentration avec des marques leader générant plusieurs centaines de milliers d’euros par an et de nouveaux entrants réguliers testant de nouveaux concepts.

Mais on peut déjà entrevoir deux types de développements. Le premier tient à la diversification des acteurs du marché.

Le camion qui fume s’est ainsi décliné en restaurant traditionnel tout en ouvrant un deuxième camion. Des produits annexes voient aussi le jour comme des livres de recettes…

food trucks burgerkingLe second développement concerne l’arrivée de marques traditionnelles, plus particulièrement du fast food, sur ce segment de marché. Burger King vient de lancer un programme de 40 foodtrucks aux Etats-Unis en 2013 et d’autres célèbres franchises adoptent une dynamique identique.

Le foodtruck est une aubaine pour ces marques qui peuvent ainsi toucher une cible captive sur des campus étudiants ou en bord de plage…

Nul doute que 2014 apportera son propre lot de nouveautés. C’est tout le charme de la street food en perpétuel mouvement.

Raw food food trucks

Qu’en pensez vous ? 2014 sera foodtruck(able) ?

nicolas romer

Vous avez cherché les mots :

  • étude de marché food truck
  • food truck achat
  • rentabilité dun food truck
  • tendance marche food truck
  • food truck marché des arceaux
  • SYNTHESE DUmarché du food truck a paris
  • rentabilité foodtruck sushi
  • food truck etude de marché
  • organisme de recensement marches internationaux foodtruck Singapour
  • marché des food trucks

Lien Permanent pour cet article : http://www.packnblog.com/levolution-du-marche-des-food-trucks-2008-2013-un-business-tout-droit-venu-des-ameriques/

5 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Les Tasters

    Plus qu’une étude, il s’agit d’une analyse.

    On peut en effet prévoir de multiples évolutions. Il est à noter que le développement en Europe ne suis pas le même chemin qu’aux USA ou même en Asie. En Amérique, il y a beaucoup de cantines de chantier et les lois n’ont rien à voir.
    Je pense que la technologie va modifier le rapport à la clientèle. 2014 va être l’année des applications et du service. La livraison va se développer et il sera plus facile de les trouver.

    L’inconnu, c’est toujours les autorisations., clé du développement public. Les particuliers vont les fréquenter de plus en plus et les louer pour leur usage privé.
    2 challenges également: la possibilité d’une entente, d’une coordination et d’une pression plus forte sur les pouvoirs publics
    La concurrence, notamment avec les chaines et les traiteurs qui voient aussi d’un très mauvais œil ces nouveaux venus. Comme évoqué dans l’article, les marques et les entreprises vont créer des armadas de food truck bon marché (pour quelle qualité) afin de les étouffer.

  2. Pack n'Blogueur M

    Merci Les Tasters pour cette précision 😉

  3. Business plan food truck

    Moi, je veux bien voir l’arrivée du food truck Burger king en province :p En attendant l’ouverture des restaurants :)

    Pour répondre aux Tasters, encore trop peu de food trucks sont faciles à trouver… Etant à Montpellier, je cherche un food truck (Le Duke) depuis des semaines, impossible de savoir où il est facilement…

    Sans passer par les applications (tout le monde n’est pas intétessé par les food trucks à ce point), je pense qu’il y a un manque de gestion de la communication hebdo sur les réseaux sociaux et le site généralement, et c’est dommage !

  4. Food truck business plan

    Je ne savais pas que les marques se mettaientau food truck.

    Cela fait du sens cela dit : c’est bon moyen de tester un emplacement avant d’y ouvrir éventuellement plus tard un restaurant en dur

  5. micha

    salut il y a des gows la ? j’ai envie de serrer les gon’z 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *