«

»

Juil 29

Imprimer ceci Article

Le Gourmet Vagabond, le premier food truck breton

le gourmet vagabond rennes food truckNous avons rencontré Marc, l’un des créateurs du Gourmet Vagabond, le premier food truck breton, qui sillonne cet été la côte malouine, avant de partir à la conquête des gourmands rennais à la rentrée.
Arthur et Marc, à peine la trentaine, se sont rencontrés grâce à des amis communs. Si le premier travaillait déjà dans le milieu de la restauration comme manager de restaurant, après un MBA de gestion et management dans la restauration à Los Angeles ; le second, Marc, tout aussi globe-trotter, avec plusieurs mois passés en Chine et en Irlande, travaillait lui dans le milieu du prêt à porter, en tant que responsable régional pour un grand groupe. Lorsqu’ils se sont rencontrés avec Arthur, et qu’ils ont commencé à entendre parler des food trucks, l’idée leur est venue de s’associer pour monter leur propre camion de restauration.
Ils ont fait le tour des food trucks parisiens, sont même allés observer la tendance à ses racines, en Amérique. Ce qui les a attirés a été cette image de beau, de bon, que renvoie le concept du food truck, son attractivité, et puis bien sûr la facilité d’installation, par rapport aux coûts que nécessite un restaurant classique.
C’est en octobre 2012, il n’y a même pas un an, que les deux garçons ont mis en marche leur projet, et ils ont servi leurs premiers clients à la fin mai.

Marc nous explique ce qu’est le Gourmet Vagabond :

On voulait prendre le meilleur de chaque type de restauration : restauration traditionnelles, restauration rapide et restauration itinérante.
food truck bretagne rennes saint maloDe la restauration traditionnelle, on voulait les bons produits : nos fournisseurs ont très bonne réputation, proposent des produits de qualité, dont on peut s’assurer de la traçabilité. Nous hachons nous-mêmes notre viande, avons fait une vingtaine d’essais avant de trouver le fournisseur de pain qui nous convienne, et qui nous livre quotidiennement, nous voulons assurer la meilleure transparence pour les clients. On s’est aussi associés avec un chef cuisinier d’un restaurant gastronomique, qui nous a aidé pour la mise au point des recettes, car on voulait vraiment qu’elles soient les meilleures possibles.
De la restauration rapide, nous voulions conserver les process, et surtout la rapidité. C’est très important pour un food truck, car les clients ne veulent pas attendre, et il faut que ce soit pratique. On a même fait faire nos boîtes sur mesure*, par un fabricant de la région : elles sont grandes, pratiques, tout tient dedans, et le couvercle est amovible.
Et de la restauration itinérante, c’était cette idée de « vagabond », de se déplacer, d’aller chercher les clients là où ils se trouvent, qui nous intéressait.
On retrouve cette association des différentes restaurations dans le nom du food truck : Le Gourmet Vagabond, ça transmet l’idée du mouvement, du bon produit et du bien manger, et ça n’est pas prise de tête, ça nous correspond.

Vous avez aussi opté pour une cuisson à la braise, c’est ce qui fait votre  « petit plus » ?

Oui, nous avons choisi un mode de cuisson original : à la braise, dans un four espagnol qui cuit entre 300 et 500 degrés. Ça permet de cuire rapidement, en grandes quantités si besoin, et ça donne un goût fumé, la viande est légèrement croûtée, et reste saignante à l’intérieur. Ça nous permet aussi de travailler d’autres produits, comme une huile fumée, préparée à partir de poivrons que l’on grille dans le four.
Grâce à ça on se démarque complètement de tous les autres food trucks, c’est certain !

food truck four espagnol cuisson braise

Vous avez tous les deux des expériences à l’étranger, est-ce que ça a eu une influence sur vos recettes ?

Non, pas nécessairement, mais ça nous a donné une ouverture sur le monde, sur d’autres façons de voir, d’autres cultures. Sans ça on ne se serait peut-être pas lancés. Mais sur les recettes, non pas vraiment : on voulait garder le goût français, nous vivons dans le pays de la gastronomie, on en est fiers ! Cette semaine par exemple, on a une recette au magret de canard.

camion de restauration rennes 2013 gourmet vagabondQuels sont les mets proposés par Le Gourmet Vagabond ?

On a une formule à 10€, avec un burger, des frites (préparées maison bien sûr) et du coleslaw. On propose 5 burgers différents, 4 classiques, et un burger de la semaine. On fait aussi des tapas, avec du chorizo grillé, des brochettes tomates cerises – jambon de parme, des courgettes grillés, on a aussi des salades, et nos desserts, qui sont comme le reste faits maison.

Une recette qui plait en particulier ?

Oui, le TGV, le Très Gourmet Vagabond, c’est notre grand classique : pain maison, sauce barbecue à notre manière, oignons confits, poitrine grillée, bœuf, fromage, et salade pour le croquant et la fraicheur.

Outre votre mode de cuisson qui est votre signature, vous avez des ingrédients secrets ?

Bien sûr… Mais dans ingrédient secret, il y a secret ! Dans notre sauce barbecue, notre sauce pour le burger au saumon, notre sauce pour le coleslaw, notamment, il y a de ces petites choses qui font la différence et qu’on garde pour nous.

Vous avez démarré à Saint Malo, et vous y restez jusqu’à la fin de l’été avant d’aller à Rennes. Comment s’est passé le démarrage ?

On a décidé de faire la saison sur la côte pour commencer, pour y faire nos armes, et arriver déjà « pros » à Rennes, ayant déjà fait les erreurs de débutants. Comme ça en arrivant à Rennes, on pourra se concentrer davantage sur l’accueil et la communication.
Le démarrage, s’il n’est pas mauvais, est plutôt tranquille, il faut dire que la population est plutôt vieillissante sur Saint Malo, et ce n’est pas la clientèle la plus friande de ce que l’on propose, et beaucoup ont des a priori. C’est pour cela qu’on privilégie les endroits touristiques, mais on est assez contents, car 90% de nos clients sont des habitués ou des personnes qui viennent grâce au bouche-à-oreille, ça veut dire qu’il y de bons échos, que les gens sont satisfaits.

food truck rennes saint malo tgvVous proposez également vos services pour des événements privés, n’est-ce pas ?

Oui, on fait aussi de l’évènementiel, et pas forcément sur du burger, on propose par exemple des côtes de bœuf, que l’on peut cuire rapidement grâce à notre four (une côte de bœuf cuite en 12 minutes), et qui en ressortent bien savoureuses, croquantes d’aspect et saignantes à l’intérieur. En fait, nous avons fait pas mal d’événements de ce type pendant notre premier mois, dont un pour 380 personnes.
L’aménagement du camion a nécessité du temps et plusieurs intervenants : Marc et Arthur ont acheté le châssis à Renault, puis divers intervenants bretons ont réalisé les aménagements, sur mesure : la caisse, la cuisine, le graphisme. Et si Marc nous confie que ces étapes ont été assez stressantes, demandant beaucoup de patience, ce n’est rien comparé aux démarches pour obtenir les autorisations liées aux emplacements. « Aujourd’hui les mairies sont assez frileuses », nous dit-il, c’est pourquoi 90% des emplacements où le Gourmet Vagabond peut stationner sont des emplacements privés : des parkings de centre commerciaux, de particuliers.
Les deux gérants du Gourmet Vagabond arriveront donc sur l’agglomération rennaise à la rentrée prochaine, avec l’espoir de pouvoir par la suite développer leur concept dans d’autres endroits, mais « il faut rester humble et regarder comment les choses se passent avec le premier », nous dit Marc.

Un mot pour la fin ?

On est jeunes, et on a envie de faire des belles choses : travailler les bons produits, de manière traditionnelle, et surtout, on n’a pas envie de se prendre la tête, on a envie de bien faire et de rester très humbles, c’est ça l’idée du Gourmet Vagabond, de la bonne cuisine faite simplement !
le gourmet vagabond rennesRetrouvez Le Gourmet Vagabond : 
Sur le site : legourmetvagabond.fr
Sur Facebook : LeGourmetVagabond
Sur Twitter : @LeGourmetVagabo

 

*Les boîtes faites sur mesure pour Le Gourmet Vagabond par notre fournisseur exclusif sont en vente sur Pack n’ Food.

Vous avez cherché les mots :

  • food truck rennes
  • food truck grenoble
  • gourmet vagabond
  • image food truck gourmet saint malo
  • le gourmet vagabon

Lien Permanent pour cet article : http://www.packnblog.com/le-gourmet-vagabond-le-premier-food-truck-breton/

5 commentaires

Passer au formulaire de commentaire

  1. Isema

    Excellente idée ces Food trucks.
    Nous étions sur le salon Resto Nouvo de 2013. Une belle réussite pour cette première édition.
    Merci également pour les articles sur votre site qui ne manqueront pas d’intéresser nos étudiants !

  2. sirtakis

    Cà fait de la concurrence déloyale et sauvage aux commerçants qui ont acheté leur fond de commerce….
    Aus USA, les restaurants ferment boutique à cause de la Food Truck….

    1. Aube

      Sirtakis au bon lait de bétis(es) tu as tout faux! Un dossier ça s’étudie. D’abord tu es en France et pas aux US et aux USA les restos ferment peut être, mais les Food truck aussi. Il y en a pleins à vendre sur Ebay. C’est seulement un problème économique, comme partout dans le monde. Et si tu ne fais pas assez de chiffre dans ton resto, cherche dans TA cuisine et nulle part ailleurs. La terre appartient à tout le monde et si tu penses mieux faire avec un Food truck…………ouvre le!
      Bravo le Gourmet Vagabond, bravo les gars!

      1. Sirtakis

        Bonsoir MPelhate ou Aube,
        Je ne vous vouvoierai pas si vous le permettez, et ne vous mépriserai pas non plus.
        Comme dirait Goul, Food Truck Breton, évidemment que non, et premier en Bretagne (invérifiable et sans doute faux). Les camions ambulants sont légendes dans notre région, sur les marchés, dans les fêtes, les festivals, et l’innovation si elle existe n’est certes pas là.
        L’innovation est sans doute dans l’interrogation que l’on peut avoir sur l’obtention d’un tel privilège de pouvoir stationner Place Hoche et Place de la République. De joyeux petits elfes gracieusement se sont penchés sur le berceau et se sont accordés ?
        Ce n’est pas à Emir ou Ali, dans un camion « Kebab » que l’on aurait octroyé ce privilège…
        N’étant pas restaurateur de profession…
        Cordialement.

  3. gouleg

    « Le Gourmet Vagabond, le premier food truck breton »
    alors pourquoi ne proposent-ils pas spécialités à base de : Far Breton, Le Kouign-amann, Le Quatre-quarts, Les fraises de Plougastel, Le pâté Henaff ?
    Avec en accompagnement chouchen et cidre ?

    Ce serait vraiment sympa du foodtruck régionalisé 😉

    Goul

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *