«

»

Juil 15

Imprimer ceci Article

Des insectes croustillants à l’apéro avec Jimini’s

criquets séchés apéroIl y a quelques temps, nous vous parlions de la consommation d’insectes en remplacement de la viande, dans un futur où l’avenir de cette dernière est plus qu’incertain.

Sans attendre que la viande soit devenue un problème, la start-up française Jimini’s compte bien faire goûter et apprécier les insectes aux consommateurs français, façon croustillante à l’apéro ! Clément et Bastien, les deux visages qui se cachent derrière cette idée, ont répondu à nos questions.

Pour commencer, je vous propose de nous en dire un peu plus sur vous : qui êtes-vous ?

Clément : Bonjour Pack n’ Blog, nous sommes deux entrepreneurs, audacieux diront certains, illuminés diront d’autres, mais peu importe ! Bastien a fait des études de droit privé à l’UPEC et s’apprêtait à passer le concours du barreau lorsque nous nous sommes lancés dans cette aventure, quant à moi, j’ai un master en marketing management de l’EDC. Pour résumer nous avons la chance d’avoir deux profils et personnalités complémentaires.

Vous êtes les fondateurs de Jimini’s, un projet qui sort de l’ordinaire : commercialiser des insectes comestibles, c’est pour le moins original. Qu’est-ce qui vous a donné cette idée ?

Bastien : C’est avant tout un constat qui nous a fait réfléchir à cette idée : 2,5 milliards de personnes mangent régulièrement des insectes sur Terre dans plus de 100 pays alors qu’en France, nous gardons la vision « Koh-Lanta » de ces mets qui sont pourtant délicieux. Nous nous sommes donc lancé le défi de rendre les insectes « sexy » et attractifs en les introduisant dans un mode de consommation positif et décomplexé.

Quels sont les insectes que nous pourrons goûter grâce à Jimini’s ?

Bastien : Dès la création de Jimini’s, nous avons restreint volontairement la liste des insectes que nous proposerons afin de ne pas perdre le consommateur. Plus de 1900 insectes sont comestibles, nous en avons sélectionné 2 : les ténébrions molitors (plus connus sous le nom « vers de farine ») et les criquets, qui ont de nombreux avantages gustatifs et s’élèvent facilement. De plus, nous avons fait le choix d’un élevage 100% européen pour garantir une qualité optimale et une traçabilité optimale à nos produits.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La création de Jimini’s a-t-elle été, au moins en partie, motivée ou boostée par les récents rapports qui encouragent la consommation d’insectes dans les années à venir ?

Clément : Bien entendu, d’ailleurs plusieurs rapports de la FAO, branche de l’ONU chargée dans les problématiques alimentaires, mettent en avant l’importance d’impulser la production et la consommation d’insectes depuis 2008 ! Les insectes sont moins gourmands en nourriture et en eau, ils émettent moins de gazes à effet de serre et nécessitent moins d’espace, c’est une nourriture qui en plus d’être à notre portée a un intérêt écologique certain ! Mais avant de parler environnement et bénéfices à grande échelle, il faudra intégrer progressivement les insectes à nos régimes alimentaires et les faire apprécier.

Pensez-vous que les Européens, et plus précisément les Français, sont prêts à s’ouvrir à la consommation d’insectes ?

Bastien : Il y a une quinzaine d’années, vous auriez trouvé cela déplacé de manger de poisson cru, pourtant les sushis ont réussi à arriver jusqu’à nos supermarchés et à s’imposer en tant qu’aliments tout à fait communs. Alors oui nous pensons que les Français et les Européens en général, sont prêts ! Ces derniers sont curieux et ouverts, si le produit est bon (et il l’est), nul doute que les insectes auront leur place au menu.

manger insectes parisOn a vu une photo d’un packaging, et c’est vrai que son design donne envie. Donner envie aux gens de manger des insectes, est-ce ça le vrai défi de Jimini’s ?

Clément : Merci pour le packaging, nous transmettrons à notre graphiste (rires). Bien entendu notre objectif est de rendre nos produits attirants et tendances !

La question que l’on se pose, et que nos lecteurs se posent très certainement également : croquer dans un insecte pour la première fois, ça doit être un peu bizarre en bouche, non ? Ou est-ce que finalement, ce n’est pas plus étrange que de manger, par exemple, de la friture de poisson ?

Bastien : Bien entendu la première fois est surprenante, c’est croustillant, on retrouve plusieurs textures, c’est très agréable ! Mais la meilleure façon de se faire sa propre idée reste d’essayer !

Quels mots associeriez-vous à la consommation d’insectes, et plus précisément à Jimini’s ?

Clément : Croustillant, original, bon.
Bastien : Fun, expérience, jereprendraisbienunpetitcriquet !

Les personnes auxquelles vous vous êtes adressés tout au long de cette création ont été, on l’imagine, surprises par votre projet, mais ont-elles été immédiatement réceptives ? Vous êtes-vous heurtés à des préjugés face à la consommation d’insectes ?

Clément : Bien sûr nous ne sommes pas seuls au milieu de l’océan, il a fallu convaincre, argumenter et même remettre en question certaines certitudes ! Depuis le début de l’aventure, nous avons su créer et développer notre réseau, développer des arguments solides, et aujourd’hui nous sommes suivis par de nombreuses personnes : entrepreneurs, particuliers, institutions et proches, Jimini’s n’est pas seul !

Actuellement, où en est le projet ? Et seront-ils uniquement disponibles en ligne, ou bien pourra-t-on bientôt trouver des insectes Jimini’s dans les rayons des supermarchés ?

Bastien : Notre lancement commercial est prévu pour bientôt (il se murmure que Jimini’s prépare une campagne de crowdfunding pour septembre), vous pourrez nous trouver en ligne sur www.jiminis.com et en points de vente physiques, mais je n’en dirai pas plus pour l’instant, laissons durer le suspense !

insectes séchés apéro

Merci à Clément et Bastien pour le temps qu’ils nous ont accordé, et leurs réponses qui, pour notre part, nous donneraient bien envie de goûter un petit criquet. Pas vous ?

Retrouvez Jimini’s sur www.jiminis.com
Sur Facebook : jiminisworldwide
Sur Twitter : @jimini_s

Vous avez cherché les mots :

  • jimini\s
  • jiminis

Lien Permanent pour cet article : http://www.packnblog.com/des-insectes-croustillants-a-lapero-avec-jiminis/

1 commentaire

  1. Amélie

    Souhaiteriez-vous tester les insectes comestibles Micronutris ? :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *